Loading...
La vie pour bagage

2016 - 5 films pour l'association DeepNetwork réalisé avec Celia Demoor



Mars 2016. A Calais, l'un des "hotspots" de l'Europe forteresse, s'entassent les exilés du monde, dans l'attente et l'espoir d'une vie normale. Ce projet consiste en une série de portraits et films courts visant à déplacer le regard porté sur ces figures de l’exil, trop souvent réduites au silence.

Films retenus pour les actions de sensibilisation de La Cimade sur toute la France : projections-débats, expositions, interventions en milieu scolaire.
Sélectionnés au Festival Migrant'Scène 2018 à Paris et au festival No frontiers #2 (mars 2019).
Projetés à l'exposition Maresnotrum (Paris, septembre-novembre 2018).
Des projections ont également eu lieu à Londres (janvier 2017), à Castellon en Espagne (février 2017) et à Caux en Suisse (juillet 2017).

La vie pour bagage
Omar a fui l'Afghanistan il y a 10 ans. Autour d'un thé pris sur des planches de bois, il revient sur son parcours, le quotidien du camp, et les rêves qui maintiennent l'espoir en vie.
Un extrait :
VOIR LE FILM EN ENTIER https://vimeo.com/175773560
English subtitles https://vimeo.com/190912835



Le cerf-volant
Calais, mars 2016.
Un peu à l’écart du campement principal, plusieurs familles, kurdes, afghanes et syriennes vivent dans des caravanes. Elles sont aussi dans l'attente d'un départ en Angleterre. Juste avant la tombée du jour, des petites filles et leur famille tentent de faire voler un cerf-volant.
Un extrait :
VOIR LE FILM EN ENTIER https://vimeo.com/175773657
English subtitles https://vimeo.com/190972577



25 MARS
Neuf habitants iraniens ont entamé une grève de la faim et se sont cousus les lèvres pour protester contre la destruction d'une partie du camp. Le jour où il ont décidé de mettre un terme à leur mouvement, une conférence de presse est organisée.
Un extrait :
VOIR LE FILM EN ENTIER https://vimeo.com/175773620
English subtitles https://vimeo.com/190912932



Comme un prisonnier
Ahmed, syrien, et ses amis, ont fui la guerre. Au milieu d'un no man's land couvert de déchets, seuls restes de la démolition du camp, ils ramassent du bois. À partir de photos prises sur son téléphone, mémoire du parcours, il fait le témoignage de la guerre, sa violence, ses ravages : la prison, la torture, la peur, les bombardements, les morts, la haine... Il exprime sa désillusion de l'Europe inhospitalière, coincé entre une réalité d'une dureté sans nom et des rêves inachevés.
Ahmed était professeur de physique en Syrie. Il est actuellement étudiant à l'Université de Lille, toujours en attente de ses papiers.
Un extrait :
VOIR LE FILM EN ENTIER https://vimeo.com/206531924
English subtitles https://vimeo.com/206536897



D'Omdourman à Calais
Après la Lybie, puis l'Italie, Muzab et Ali, originaires du Soudan, sont arrivés à Calais il y a trois mois. Par le dessin, ils racontent leur parcours, les difficultés de la vie en Lybie et le périple de la traversée en mer. Mal informés, ne parlant pas anglais, et coincés par une traversée presque impossible, ils témoignent de l'incertitude et l'angoisse de leur situation, et de leur rêve d'une vie stable où ils pourraient étudier.
Un extrait :
VOIR LE FILM EN ENTIER https://vimeo.com/206383017
English subtitles https://vimeo.com/206440435
Haut de page
 Précédent  Tous les films Suivant